L’AMBASSADRICE LE PONT/ CFP QUALITECH SAMANTHA BOUCHER, SE LIVRE À NOUS DANS UNE ENTREVUE POUR NOTRE JOURNAL DE BORD LE PONT

 – 

Journal de bord

L’AMBASSADRICE LE PONT/ CFP QUALITECH SAMANTHA BOUCHER, SE LIVRE À NOUS DANS UNE ENTREVUE POUR NOTRE JOURNAL DE BORD LE PONT

L’AMBASSADRICE LE PONT/ CFP QUALITECH SAMANTHA BOUCHER, SE LIVRE À NOUS DANS UNE ENTREVUE POUR NOTRE JOURNAL DE BORD LE PONT

« J’aimerais percer le plus loin et le plus haut possible dans le métier dans lequel je suis sur le point de terminer, électricienne.» Samantha Boucher Ambassadrice Le PONT/CFP Qualitech

 

 

 

Le PONT : Parle-nous un peu de toi.

SB : Je m’appelle Samantha Boucher et j’ai 27 ans. Je suis quelqu’un de très énergique qui adore les gens.

 

Le PONT :   Quelles sont tes plus grands rêves ?

SB : Mes plus grands rêves seraient en premier lieu, de pouvoir avoir un ranch avec ma maison car l’équitation est ma plus grande passion. En deuxième lieu, de pouvoir recommencer à voyager fréquemment car depuis 4 ans et plus ma situation financière ne me le permet pas. Dernièrement, j’aimerais percer le plus loin/haut possible dans le métier dans lequel je suis sur le point de terminer, électricienne.

 

Le PONT :   Quelles sont tes plus grandes forces qui ont contribué à ton choix de métier selon toi?

SB. La polyvalence et ma rapidité d’apprentissage. J’ai toujours été quelqu’un qui a essayé plusieurs métiers/domaines. Cela m’a clairement aidé à avoir une aide à tenter d’autres métiers dont celui d’électricité que je suis en train de compléter.

 

Le PONT : Où te vois-tu dans les cinq prochaines années?

SB : Je suis quelqu’un qui voit les choses en grand et qui vise haut, donc c’est avec certitude que je me vois dans une compagnie renommée ou même Hydro-Québec.

 

Le PONT :  "Qu'est-ce que tu considères comme ta plus grande réussite professionnelle ?"

SB : Je ne suis pas encore sur le terrain comme électricienne, mais auparavant, ma plus grande réussite professionnelle est d’avoir accompli 3 saisons dans une compagnie de pavage en Alberta. Ce fût très physique et dure pour le moral, mais je n’ai jamais baissé les bras.

 

Le PONT :   "Qu'est-ce que tu aimes faire en dehors du travail ?"

SB : Comme j'ai mentionné plus haut, j'adore les gens donc mes sorties avec mes ami(e)s sont très importantes. Que ce soit une fin de semaine de camping, aller voir un spectacle, une sortie de sacoche, un 5 à 7 etc. Par-dessus tout, il ne faut jamais oublier de prendre du temps pour soi-même, car c'est une chose qu’on peut avoir tendance à oublier.

 

Le PONT :   Que peux-tu dire à une jeune femme qui se cherche encore dans son choix de carrière? Les métiers non-traditionnels sont-ils une option à vraiment considérer?

SB : Tant qu’on essaie pas on ne peut pas savoir. Que ce soit homme ou femme, on a tous la capacité d’apprendre et d’exécuter chaque métier avec la formation adéquate et les techniques nécessaires apprises. Donc pourquoi pas le considérer?

 

Le PONT: Ton dernier mot?

SB : Garder confiance lors de vos études. Nous sommes notre pire critique et c’est facile de venir douter de nos propres capacités. Reste positive et rappelle-toi pourquoi tu l’as fait!

 

 

Merci infiniment à Samantha Boucher Ambassadrice Le PONT/CFP Qualitech de nous partager ce bout inspirant de son parcours comme jeune femme épanouie et déterminée dans son parcours dans un métier non-trad comme l’électricité. Sûrement qu’elle est une inspiration pour d’autres femmes qui se cherchent encore une voie de métier.

 

*Photos: 

Elvire B. Toffa

Developpement et Communication Le PONT

etoffa@centrelepont.com